Frateli et Passeport Avenir s'unissent pour donner naissance à Article1En savoir
Fellows : le réseau des anciens de Passeport Avenir

Fiers de nos jeunes talents

Communiqués de presse Evénement Actu - 04 février 2016

Fiers de nos jeunes talents

Capture d’écran 2016-02-04 à 21.06.12

De 15h à 20h

Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique,

Hall Bérégovoy et Centre de conférences Pierre-Mendès-France

Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Saïd Hammouche, fondateur et président de Mozaïk RH, et Benjamin Blavier, fondateur et délégué général de Passeport Avenir, organisent ensemble l’initiative « FIERS DE NOS JEUNES TALENTS ! », le vendredi 5 février 2016 à Bercy, avec plusieurs centaines de jeunes étudiants et diplômés issus de quartiers et de milieux populaires, et de dirigeants d’entreprises de toute taille.

« FIERS DE NOS JEUNES TALENTS ! » poursuit la mission que se sont assignés Mozaïk RH et Passeport Avenir, qui se sont alliés en 2013 pour répondre à un enjeu clé pour notre pays : changer massivement la donne en matière d’accès aux études supérieures et d’inclusion économique, pour les jeunes venus des territoires les moins privilégiés, représentant notre pays dans toute sa diversité.

Faciliter le recrutement des jeunes issus de la diversité

Ces jeunes, qui grandissent à l’école de la République, vivent une situation paradoxale : des centaines de milliers d’emplois sont non pourvus chaque année alors que les profils qualifiés et compétents sont disponibles et de plus en plus nombreux. Mais les offres d’emploi à pourvoir sont souvent invisibles.

La raison ?

Côté entreprises, des processus de recrutement qui, bien souvent, se limitent aux circuits traditionnels, sans chercher à ouvrir leurs recherches à d’autres viviers, et bien souvent encore, la persistance de stéréotypes et de discriminations à l’encontre de cette jeunesse. Côté candidats, le manque de réseau, la méconnaissance des codes professionnels, l’autocensure, et des freins matériels qui freinent le parcours d’études de beaucoup d’entre eux et rendent plus difficile leur accès à l’emploi.

L’objectif de « FIERS DE NOS JEUNES TALENTS ! » est double:

  • mobiliser les jeunes, étudiants ou diplômés, issus de milieux populaires et leur donner la possibilité de rencontrer les recruteurs, en leur proposant sur place des pré-entretiens d’embauche et des conseils qualitatifs pour que le vrai entretien qui devrait suivre se passe le mieux possible et aboutisse à un recrutement ;
  • montrer aux entreprises que ces jeunes ont des compétences et des talents, qui répondent aux besoins de leurs entreprises. Diversifier son recrutement, c’est avant tout se doter d’un atout économique, gage d’efficacité et d’innovation, et faire un acte de responsabilité sociale.

« FIERS DE NOS JEUNES TALENTS ! » s’adresse ainsi en priorité à ceux qui ont à la fois le pouvoir et le devoir de changer concrètement les choses.

Nous avons une formidable opportunité pour élargir notre vivier de compétences à des jeunes talents qui ne demandent qu’à s’exprimer, en allant chercher les talents partout, sur tout le territoire, pour les accompagner dans le cadre de leurs études puis de leur accès à l’emploi. La conviction profonde des organisateurs est que l’entreprise a un rôle fondamental à jouer pour favoriser la cohésion sociale dans notre pays, car elle offre et incarne la possibilité d’ascension sociale pour tous, sur les seuls critères du talent et des résultats, sans considération d’origine sociale, culturelle ou territoriale.

À cette occasion, le Ministre lancera le TROPHÉE DU «TOP TEN DES RECRUTEURS DE LA DIVERSITÉ », une initiative portée par la Fondation Mozaïk en partenariat avec l’ANDRH et la Caisse des Dépôts, afin de mettre en valeur les entreprises qui ont compris avant les autres tout l’intérêt qu’elles avaient à ouvrir leurs processus de recrutement à des profils nouveaux.

Toutes les informations ici: le Communiqué et le déroulé
Découvrez nos actions au travers du parcours de Sofiane. L’histoire d’un jeune ouvrier chez Peugeot devenu brillant étudiant à l’Essec.