Une

Un partenariat de taille pour accélérer l’ouverture sociale dans l’enseignement supérieur

Partenaires Actu - 08 septembre 2016

Un partenariat de taille pour accélérer l’ouverture sociale dans l’enseignement supérieur

Paris, Hôtel de Ville le 8 septembre 2016, Forum des étudiants

Depuis quelques années, l’ouverture sociale est en progression. Malgré cette évolution, les écarts entre les catégories favorisées et défavorisées de la population restent trop importants. Le contraste est flagrant dans les formations de niveau Bac + 5 ou supérieur : 30 % des enfants de cadres sortent diplômés d’une grande école ou de l’université, contre seulement 7 % des enfants d’ouvriers.

A potentiel et travail égal, les jeunes issus de milieux populaires doivent surmonter des déterminismes sociaux, économiques, territoriaux et culturels qui freinent leur accès aux études supérieures, en particulier dans les filières qui favorisent l’accès aux responsabilités dans les entreprises et les administrations.

 

Pour favoriser l’ouverture sociale dans les filières d’excellence, Passeport Avenir, la CDEFI et la CPU ont signé un accord de partenariat avec pour objectif de :

  • proposer aux étudiants identifiés l’accompagnement suivant : un tuteur individuel, des ateliers collectifs et des aides concrètes.
  • suivre l’insertion professionnelle des étudiants accompagnés une fois leur diplôme obtenu.
  • s’associer aux actions de sensibilisation en amont menées par les établissements membres de la CPU et de la CDEFI auprès des élèves des lycées relevant des politiques de la ville et de la ruralité.
  • développer des projets et actions innovants visant à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur des jeunes issus de milieux modestes ou des filières technologiques.
  • s’associer plus particulièrement dans la lutte contre la désaffection des filières scientifiques et techniques par le public féminin.

Pour François Cansell, président de la CDEFI « cet engagement aux côtés de Passeport Avenir et de la CPU est un symbole fort pour le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche français. Il s’agit pour la CDEFI d’affirmer la volonté qu’ont les écoles d’ingénieurs d’ouvrir leurs portes, de reconnaître tous les talents, de valoriser la diversité des profils, de cultiver la différence. Les écoles d’ingénieurs sont des environnements dynamiques qui permettent à toutes les créativités de s’exprimer.

En s’associant, Passeport Avenir, la CPU et la CDEFI tissent le maillage le plus fin possible, pour toucher tous les jeunes : filles et garçons, quelle que soit leur filière, quelle que soit leur origine sociale, pour leur permettre de réaliser leur projet professionnel et s’insérer pleinement dans notre société, de devenir des role models forts qui inspireront des générations de jeunes issus de milieux modestes qui n’attendent qu’un coup de pouce pour oser les études supérieures.

La CDEFI, consciente de ses responsabilités vis à vis de la jeunesse, est honorée de jouer un rôle résolument actif dans cette transformation nécessaire de l’enseignement supérieur et de la recherche français. »

 

Pour Jean-Loup Salzmann, président de la CPU « la signature de ce protocole d’accord avec Passeport Avenir s’inscrit pleinement dans la lignée de l’action des universités en matière d’ouverture sociale et d’égalité des chances dont la réalité n’est plus à démontrer tant elle est inhérente aux missions même de l’Université française. Nos établissements se caractérisent par une large diversité de publics, de parcours et de types d’études qui peuvent permettre à tout jeune de construire progressivement son parcours. 

Dans ce contexte d’ouverture sociale et culturelle, la contribution des universités à l’égalité des chances est singulière. Elle porte sur la mise en place des conditions même qui permettront à davantage de jeunes issus de milieux modestes de constituer les élites de demain, que ce soit en termes de soutien et d’accompagnement dans la construction du parcours de formation, que d’orientation et de passerelles. 

L’Enseignement supérieur a un rôle indéniable à jouer dans la réduction de ces fractures sociales, culturelles, numériques… D’abord, en réaffirmant ses missions de promotion sociale et d’ouverture culturelle. Ensuite, en continuant à conduire des actions concrètes en faveur de la démocratisation de l’accès à l’Enseignement supérieur. La CPU se félicite d’être associée à ce protocole d’accord et tient à saluer le dynamisme et l’engagement de Passeport Avenir ».

 

Christian Nibourel, président de Passeport Avenir se réjouit de ce partenariat qui va permettre d’étendre les actions de Passeport Avenir dans les universités et écoles d’ingénieurs pour toucher davantage de jeunes issus de milieux populaires. « Ce partenariat répond à la nécessité des entreprises de diversifier leurs recrutements et d’intégrer des talents de différents horizons.

La diversité n’est pas une option : pour qu’une entreprise se développe, elle en a un besoin vital. Les universités sont un formidable vivier de talents car elles concentrent une grande majorité des étudiants de l’enseignement supérieur et un vivier de diversité sociale, territoriale et culturelle. 

Ces partenariats sont essentiels pour que ces jeunes talents puissent accéder aux plus hautes fonctions des entreprises et devenir les leaders de demain. Et en tant que dirigeant d’une grande entreprise d’entreprise, je suis convaincu que la mixité des profils dans les directions pourra impulser un véritable changement structurel et une évolution des mentalités. »

 

PRESENTATION DES ORGANISATIONS

La Conférence des présidents d’université (CPU) rassemble les dirigeants des 74 universités de notre pays, ainsi que ses 3 universités de technologie, 3 instituts nationaux polytechniques, 4 écoles normales supérieures, plusieurs grands établissements et l’ensemble des communautés d’universités et d’établissements. La CPU compte ainsi 130 membres, sur l’ensemble du territoire national, et représente, grâce à ses liens avec les organismes et écoles, la plus grande part des forces d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation françaises.

Représentant plus d’1.6 million d’étudiants, la CPU est, depuis plus de 40 ans, force de proposition et de négociation sur toutes les questions universitaires auprès des pouvoirs publics, des différents réseaux et acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, de partenaires économiques et sociaux et d’institutions territoriales, nationales,  et internationale. La CPU a de plus un rôle croissant envers la société et le grand public, afin de mieux faire connaître les universités, leurs débouchés et réussites, et les apports que doit permettre la recherche de haut niveau qui y est conduite, dans tous les champs de la connaissance.

***

Conférence institutionnelle constituée en association loi de 1901, la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) représente l’ensemble des directeurs des établissements, ou composantes d’établissements, publics et privés, accrédités par la Commission des titres d’ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur diplômé.

Créée par décret en 1976, la CDEFI est la voix des écoles d’ingénieurs auprès de l’Etat, de l’Union européenne et des organisations internationales. Elle formule des vœux, bâtit des projets et rend des avis motivés sur des questions relatives à l’enseignement supérieur et à la recherche. Sa vocation première est de promouvoir l’ingénieur en France, en Europe et dans le monde.

***

Créée en 2005, l’association Passeport Avenir est née d’un constat récurrent : à potentiel et travail égal, les jeunes issus de milieux populaires en raison de discriminations persistantes et de déterminismes sociaux, économiques, territoriaux et culturels sont sous représentés dans les grandes écoles et les filières d’excellence universitaire.

Passeport Avenir mobilise plus de 30 grandes entreprises et 1 450 bénévoles qui développent un accompagnement sous forme de tutorat, d’ateliers collectifs auprès de lycéens et d’étudiants de 200 établissements d’enseignement (lycées, classes préparatoires, grandes écoles, universités).

Nos actions visent à enrichir leur compréhension des filières et des métiers, à rehausser leur ambition, découvrir les codes de l’entreprise et à créer ainsi, à terme, des exemples de réussite issus de la diversité sociale. Plus de 4 300 jeunes de 16 à 25 ans bénéficient chaque année de l’accompagnement de l’association, soutenue par cinq ministères et lauréate de la France s’engage.

Toutes les actualités

Actualités & informations Passeport Avenir Actualités

Partenaires
ACCENTURE AIR FRANCE AIRBUS ALCATEL-LUCENT
ALTRAN ANSALDO STS ATOS CAPGEMINI
CNIM ENGIE ERICSSON FONDATION EIFFAGE
FONDATION KPMG FRANCE MEDIAS MONDE GEMALTO GENERALI
INVESTISSEMENTS D'AVENIR LA FRANCE S'ENGAGE MAIRIE DE PARIS MALAKOFF MEDERIC
MICROSOFT NOKIA NETWORKS ORANGE RADIO FRANCE
SAGEMCOM SFR SNCF SPRING
TDF VERIZON VOLVO